Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 19 Nov - 20:05
Lanre
Cír
Identité
  • Surnom L’escamoteur  
  • Âge : 28 ans
  • Sexe : Masculin
  • Royaume :Royaume de Pylli
  • Guilde: N/A
  • Rang au sein du royaume : Rétameur ambulant et escamoteur
  • Armes: Pas d’armes si ce n’est sa prestidigitation
  • Pouvoirs : L’alchimie et le pouvoir d’apprendre le nom des choses
  • Couleur Gemme: Grise
  • Avatar utilisé :Il parait que c'est Gerald de Riv du jeu the witcher. Je ne savais pas, je pensais que c'était un drow. Il correspondait à l'image que je me faisais de mon personnage. Mais je ne compte pas utiliser le visage de Gerald, donc si vous voulez prendre Gerald, n'hésitez pas. Seul cet avatar m'intéresse.
Pouvoirs et Armes

Il s'est intéressé à l'alchimie très jeune, c'est même le cœur de son grand secret d'escamoteur. Grâce à l'alchimie, il fait briller les yeux des plus jeunes et impressionne les moins jeunes. L'autre partie est sa faculté à apprendre le nom des choses inanimées de conscience propre. Tel que le vent, les objets, la pierre, l'eau, les éléments primordiaux.

Il se sert principalement de ce pouvoir en alchimie afin de provoquer des réactions improbables. On dit même qu’il est là, le secret ultime de transformer le plomb en or et celui de la pierre philosophale. Mais ces deux transformations ne l’intéressent peu et sont quasiment impossible à réaliser. Le pouvoir des mots demandant bien trop d’énergie pour réaliser des choses aussi pure. Il l’utilise avec parcimonie car son pouvoir est assez faible et il n’en possède pas grand maîtrise. Savoir le nom des choses permet de contrôler une infime partie du potentiel de cette chose, ca ne fait pas tout, il faut encore les convaincre d’obéir aux ordres que vous leur donner. Car là est la clé du pouvoir : Ordonner. A l’image d’une créature invoquée qui vous asservira ou vous ignorera si vous n’êtes pas assez puissant pour la contrôler. On dit qu'un jour, sous le coup de la colère, une bourrasque s'est infiltrée dans la salle de classe et a renversé tous les bancs et les popotins assit dessus. Mais cela ne s'est jamais reproduit et cela ne se reproduira sûrement jamais. Il avait simplement du être assez convaincant pour que le vent obéisse à sa volonté.

Ce pouvoir est considéré anecdotique et insignifiant pour la plupart des mages tant le résultat obtenu est médiocre et hasardeux. Ils préfèrent se consacrer sur des choses plus tangibles et plus puissantes. Cela reste, aux yeux des autres, un pouvoir sous-estimer. Cette fantaisie attire uniquement la curiosité des illusionnistes.

Caractère

Il n’est de discrétion et de silence que quand il s’agit de nourrir son amour pour la connaissance & sa compréhension du monde. Lanre est un Phyllien qui passe la plupart de son temps à observer le monde, à l’apprécier à sa juste valeur. Il est fait de ce bois qui le rend capable de s’asseoir sur un rocher pendant des heures pour admirer une plaine dans le but d’en saisir le moindre détail. De perdre son temps à suivre une petite bestiole jusqu’à son terrier pour voir si elle a des choses à lui raconter. A écouter le vent chanter, essayant de percer le sens des murmures avec lesquels il l’assaille, se joue de lui. A battre le rythme des roues de bois claudiquant sur les cailloux du chemin tout en fredonnant un air éteint.  

Lanre est quelqu’un qui aime prendre son temps, qui est de ceux brusquant les choses qu’au moment où cela est nécessaire. Il n’est pas de ceux pris de folie quand ils n’ont pas la réponse à ses questions, non, il est de ceux qui, après avoir essayé un peu, après avoir érodé leur entêtement, décident qu’il est trop tôt pour attraper ce qu’ils étaient venu chercher. Et c’est sûrement pour ce manque d’acharnement qu’il ne fut pas destiné à devenir l’un des plus sages Phyllien.

Mais quand il s’agit d’émerveillé, de détourner l’attention ou de se jouer de son auditoire, il est fait de sang chaud. Ce sang qui lui permet de faire danser les éléments et les combines afin de noyer le poisson et offrir bien des questions à ceux qui en désiraient. Hélas, ces questions sont souvent bien sans réponses car l’homme aime garder ce zeste d’aura mystérieuse qui le caractérise. Il est l’oxygène qui enflamme leur soif de la connaissance.  

Caractéristiques

On remarque d’abord son visage pâle et l’aura grise qui transpire au creux de ses traits. Puis, son regard à la teinte digne de quelques galets foncés. Un regard encadré d’une longue chevelure lisse et blanche qu’il prend soin d’attacher comme il se doit. Parfois, deux mèches tressées partent de son front pour se nouer dans sa nuque. Parfois, une simple queue de cheval lassée d’un lien en cuir fait amplement l’affaire. Surtout quand il manipule. Et quand il manipule en spectacle, il aime bien porter le ruban de tissu pourpre de sa mère, souvenir d’une époque où il était encore naïf et insouciant.

Mais on regarde surtout ses vêtements ! Une redingote de tissu allant jusqu’à ses mollets, un pantalon de cuir et un gilet légèrement brodé. Gilet couvrant une chemise banale. Sous ces allures de noblesse, il manquerait quelque chose, car à son côté point d’épées ou de canne ! Non, seul un sac de cuir en bandoulière ceigne son torse quand il marche ou a à faire. Cet homme désarmé n’a pas besoin d’épées pour impressionner les gens. Son simple regard suffit à dissuader les plus éloignés et ses tours à dissuader les plus proches. Quand aux couleurs, elles sont souvent en accord avec la blancheur de sa chevelure. Des teintes de gris, de bleu, de noir. Parfois d’autres teintes quand il est d’humeur ou que la situation nécessite de réveiller son sang noble. Mais jamais rien de trop voyant,  de trop éclatant. Car il n’aime pas détourner l’attention de son auditoire bien trop occupé à observer ce qu’il fait et à ne pas voir ce qu’il veut leur cacher.  

Histoire
« Vous en avez les habits mais vous n’en avez pas la suite. Qui êtes-vous Lanre ? »

Lanre est né dans le royaume de Pylli. Ses parents sont de petits châtelains peu signifiants au sein de ce royaume. Des petits vassaux fidèles au pouvoir en place en bordure du royaume. Il est le seul fils qu’ils ont eu et par leur amour pour la fiction, ils décidèrent de lui donner le prénom d’un héro des temps oubliés : Lanre. Plus personne ne sait vraiment l’histoire de ce Lanre, on raconte des bribes ici et là mais tout ceci est plutôt décousu. Une chose est certaine, ce prénom a eu beaucoup d’intérêt pour son porteur lorsqu’il fut le temps de fréquenter les bancs de l’éducation.

Le rang de ses parents lui donna la possibilité de tracer sa route au sein du savoir. Mais Lanre était un garcon rêveur bien trop intrigué par la nature pour être destiné à l’avenir prestigieux d’un « Mage » comme on peut y entendre la définition au royaume de Lux. L’un de ses précepteurs disait de lui : « Il y a trois salles qui intéressent votre fils, la bibliothèque et ses livres, le laboratoire et ses alambics et surtout le monde et ses choses. Trois salles capables de construire ce jeune homme plein de potentiel. Dommage qu’il ne s’intéresse qu’à ce qui l’intéresse. »

Si certains voulaient que Lanre entre dans les annales du savoir, ce n’était certainement pas le cas du concerné. A force de ne s’intéresser qu’à ce qui était important à ses yeux, il finit par utiliser ce savoir afin de développer un autre talent, celui de la prestidigitation, de la « petite » magie. La magie trompeuse, la magie faible. Celle des combines, fruit de l’alchimie et de la nature. Et si au début ses parents ne comprirent pas vraiment ce choix, ils finirent par accepter, même s’ils étaient bien les seul à encore voir le potentiel au sein de leur garçon depuis qu’il avait choisit la voie de l’illusion.

Mais aux yeux de Lanre, le passage sur ce monde était bien trop court pour rester entre les quatre murs du domaine familial. Il voulait voir le monde, percer ses secrets, émerveiller les plus belles assemblées de ses tours de passe-passe. Et c’est pour cela qu’il parti sur les routes, vêtu de ses frusques de petite noblesse. Aux rênes d’une charrue, il s’improvisa rétameur ambulant afin d’apporter aux plus nécessiteux ce dont ils avaient besoin. Le prix a payé n’était jamais fait de pièces sonnantes et trébuchantes mais de choses ayant de la valeur à leurs yeux. Un peigne, un fer, un maillet, une poupée, le troc était roi dans sa forme de marchandage.

Qui Suis-je
  • Pseudo : C3ndre
  • Âge: 33 ans.
  • Comment avez-vous connu le forum: Top-Site
  • Qu'en pensez-vous: Je l'aime beaucoup. Les membres sont très chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 19/11/2018
Mar 20 Nov - 6:28




Tu es Validé !


Bravo! !


Fiche un peu courte dommage car le personnage semble intéressant. J'aime beaucoup néanmoins le personnage et j'espère le voir en rp Wink

Amuse toi bien parmi nous ~


Mais que faire maintenant!!


Hé bien maintenant Lanre Cir tu vas pouvoir demander un toit afin de ne pas rester au froid. Puis si jamais tu veux faire des rencontres, tu pourras demander un rp pour te faire des amis ou des ennemis. D'ailleurs, n'oublie pas de les recenser! afin de ne jamais les oublier. Bien sûr, cela est facultatif. C'est simplement pour t'aider! De plus, si jamais tu as un message important à faire passer, n'hésite pas à envoyer un corbeau voyageur pour prévenir les destinataires.

Et surtout, n'oublie pas d'aller voter régulièrement sur les tops sites (se trouvant sur la PA) pour avoir des récompenses!!! Tu pourras également venir nous rejoindre sur le discord du forum, les liens se trouvant dans la barre de navigation et dans la PA!

Sur ce, amuse-toi bien parmi nous o/

@Shai'Lin




©️ By Halloween



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 54
Date d'inscription : 10/08/2018
Page 1 sur 1

Sauter vers :