Final Fantasy Rebirth
Ouvrir


.
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Taly Vengard - L'Ombre Rouge

 :: Les Droits de Passages :: Les Papiers d'Identités :: Acceptés
Sam 22 Sep - 7:08
Taly
Vengard
Identité
  • Âge : 31 ans
  • Sexe : Féminin
  • Royaume : Tenvalted (Non originaire)
  • Guilde: Mräk
  • Rang au sein du royaume : Assassin
  • Pouvoirs : Transport des ombres
  • Couleur Gemme: Violette
  • Avatar utilisé : Aradia Megido - Homestuck (Artiste Meulynn du site Zerochan)
Pouvoirs

Le transport des Ombres. En réalité, c’est plutôt le transport par les ombres, mais Taly trouve ça plus classe. Le concept est assez simple, c’est le fait de passer d’ombres en ombres pour se déplacer. Il ne lui suffit que d’un coin ombragé où elle puisse se faufiler pour se déplacer. Évidemment, l’ombre des gens est une place de choix, surtout dans les assassinats, mais quand les ombres sont trop petites ou alors trop flous, il lui est impossible d’y passer. Taly adore la nuit, car il y a toujours de la lumière qui essaye de s’y infiltrer, lui donnant un grand territoire pour jouer. Mais elle oublie souvent que la nuit, s’il n’y a pas de lumières, ce ne sont pas des ombres, mais simplement la noirceur des ténèbres. Il suffit généralement d’enfermer Taly dans une pièce sans fenêtre ni lumière et voilà, aucun moyen de s’y échapper, mais il suffira d’une étincelle de lumière pour qu’elle glisse dans la liberté. Son pouvoir n’est pas sans contrainte. Bien qu’elle n’ait pas besoin de voir où est la prochaine ombre pour s’y téléporter, elle ne sait pas forcément où elle tombera. En général, elle sentira les prochaines ombres accessibles et s’y transportera. Dans les terrains inconnus, cela peut donner sujet à des situations intéressantes, mais aussi la mettre en danger. Taly oublie aussi que son ombre n’est pas surpuissant et qu’elle a ses limites. Elle n’est pas un dieu et son corps ne peut supporter parfois ses envies. Elle aura tendance à faire plusieurs cours voyage dans les ombres pour arriver à une certaine distance, mais cela lui causera une fatigue physique importante. Plus l’ombre sera éloigné et plus cela aura un impact sur sa santé. Bien évidemment, le transport d’une ville à une autre est bien impossible pour Taly, qui devra se rappeler que les moyens conventionnels existent. Taly est une idiote capable de tester ses limites au point de cracher du sang. Un jour, elle poussera tellement son pouvoir que les dommages internes seront permanents et le sang qu’elle crachera la fera s’étouffer et le monde sera enfin en paix!

Caractère

Taly est et n’est pas Taly. Qu’est-ce que Taly peut être quand son esprit est aussi déviant? Taly est curieuse de nature et pourtant elle a des pulsions bien plus forte. Sa curiosité la pousse à faire des erreurs, mais ses envies parfois de meurtre la pousse à en faire souvent plus. Le contrôle, c’est quelque chose que Taly tente toujours d’avoir, mais qu’elle n’a pas vraiment. Comme il est étrange que certains puissent être convaincu qu’elle est saine d’esprit et d’autres qu’elle soit totalement démente. C’est la manière de Taly d’être. Elle pourra paraître tout à fait normal, discuter de plan, de contrats et de guilde et pourtant… Il arrive parfois qu’elle n’écoute personne, que le respect et la hiérarchie qu’elle suit généralement avec assiduité s’efface de son esprit et que ses envies de folie reprennent le dessus. Taly la cinglée! Elle est pourtant intelligente, mais perdue, totalement perdue dans sa tête qui s’effrite encore plus à chaque jour. Son esprit est corrompu et pourtant elle s’accroche à ses vengeances. Des vengeances qui la ronge et elle semble y porter une attention particulière. Taly semble aussi avoir une haine envers tous les autres royaumes, mais surtout celui de Lux Lucis. Sa haine ne s’arrête pas là, semblant détester plusieurs couleurs, comme si elles lui rappelaient de mauvais souvenirs. Et pourtant, elle est changeante, si changeante. Son côté si normal sera calme, attentif, à l’écoute des gens et surtout des clients. Elle se montrera professionnel, digne presque d’une dame, comme elle aime s’appeler. Elle dit qu’elle est une lady à qui veut l’entendre et que toute lady doit se comporter comme tel, avec grâce, justice et un peu de fermeté dans l’élégance de ses mouvements et de ses paroles. Une logique ou une folie? Sûrement les deux. Mais quand elle sombre dans ses pensées, dans ses idées noires, ses vengeances si absurdes, elle se transforme. Elle sourit, semble si avenante, comme si rien ne changeait, mais brusquement elle est agressive, presque hystérique devant certaines choses comme les couleurs. Son visage se déforme et elle exprime toute sa haine par des paroles venimeuses et acides. Oh Taly, comme ton esprit est trouble, si trouble. Tu sembles si fidèle, si professionnel et si juste de nature, mais ta tête te change, tes sautes d’humeur et tes folies te perdent. Et ton esprit que ceux qui t’entourent s’égarent lentement loin de toi. Taly l’idiote, la folle, la meurtrière. Meurt Taly et le monde vivra!

Caractéristiques

On peut dire facilement que Taly ressort de l’ordinaire. La rougeur de ses cheveux et de ses lèvres ressort grandement sur sa peau blanche d’une pâleur morbide et ses yeux ne semblent rien voir tout en vous fixant du regard. On peut facilement la comparer à un esprit, un fantôme venu aspirer l’âme des gens, surtout quand elle s’amuse à s’habiller en blanc, pour bien faire ressortir ce rouge si vif. Elle s’amuse même à ajouter du rouge autour de ses yeux pour accentuer son regard blanc qui semble si perçant pour regarder à travers notre âme. Taly dit qu’elle s’habille de manière civilisée quand elle sort en blanc et que si les gens ont peur, c’est qu’ils ne savent pas être poli envers une dame. Je me demande parfois comment elle fait pour ne pas se faire tuer si facilement. Peut-être, parce qu’elle est compétente. Dans tous les cas, elle s’habille sans mal dans les tons sombres quand il faut qu’elle puisse passer inaperçu dans les ombres. Une particularité chez Taly, c’est qu’elle semble avoir deux bosses sur la tête. Peut-être que les rares survivants d’une époque se rappelleront les cornes blanches que possédaient Taly pendant des temps troubles. Maintenant, il semblerait qu’il n’y ait que ces bosses rondes, comme si on les avait polies et coupées. Une autre preuve de la folie de cette femme qui n’a plus toute sa tête et surtout plus du tout ses cornes.

Histoire
La raison brisée

Taly, je me demande parfois si tu te souviens encore de moi. Ton esprit s'est brisé depuis longtemps et pourtant tu t'accroches à des souvenirs vagues et déformés. N'as-tu jamais envie de t'arrêter, de te reposer un peu? Je me demande toujours ce qui aurait pu être fait autrement à l'époque. N'étais-tu pas une petite fille des plus curieuse et surtout des plus débrouillarde? Oui, tu étais vraiment une jeune fille spéciale. Tu étais Taly, celle qui n'avait pas peur des mages et de ceux qui étaient plus grand que nous. Tu te souviens de nous n'est-ce pas? Taly, tu m'écoutes? Non, mais tu m'entends. Tu m'entends toujours et je crois que c'est pour le mieux. J'aimerais que tu te souviennes des champs de blé et d'orge. Je voudrais que tu te souviennes de quand nous courrions nous cacher à la lisière de la forêt pour éviter les tâches ménagères que ta mère nous donnait. Ta mère. Tu ne t'en souviens pas non plus? Elle était belle, les cheveux bruns, un peu trop ridée à son propre goût, mais c'est parce qu'elle souriait tout le temps. Quoi que pour toi elle fronçait surtout les sourcils. Tu te souviens de ce qu'elle disait toujours, en fronçant ses si jolis sourcils? ''Taly Vengard! Ce n'est pas ainsi qu'une dame doit se comporter!'' Et pourtant... Cette mère qui t'aimait tant ne te réprimandait pas si souvent. Elle était bonne avec toi, espérant simplement que tu sois peut-être un jour reconnu comme mage, car c'était ton plus grand rêve. Sauf que tu étais trop impatiente Taly. Beaucoup trop impatiente. Quand tu étais petite, tu voulais toujours grandir plus vite que les autres, tu voulais faire comme les adultes, faire plus que les autres aussi. Je me demande ce qui t'as poussé à aller au-delà de la simple innocence. Ton esprit s'embrouille à nouveau, tu dois te calmer Taly. L'homme est déjà mort, arrête de le frapper. Taly, tu m'écoutes au moins?

Le souvenir de la raison

Franchement, tu devrais apprendre à te contrôler, contrôler ta colère ou au moins tes souvenirs. Tu ne m'écoutes pas, mais au moins tu m'entends, c'est bien. Tu te souviens de ton père? C'était un homme important au village, c'était un des officiels, un de ceux qui écrivent et qui rédigent des rapports. Un fonctionnaire, voilà! Tu étais fier que ton père soit important dans ce trou perdu qu'était ton village, mais tu détestais ceux qui te prenaient de haut. Les mages. Tu les détestais, mais tu les admirais aussi. Ils n'étaient pas mauvais Taly, juste plus puissant et important. Non, Taly, on ne tue pas tout ce qui n'est pas à notre convenance, tu dois apprendre à te calmer. Souviens-toi plutôt du temps de notre enfance. Ces jours chauds, ces jours bons, ces jours que tu as détruit. Bien sûr que oui Taly, c'est toi qui as fait des choses qui ne devaient pas être faites. Tu n'étais pas très vieille, encore une enfant, mais déjà une femme pourtant. C'est peut-être pour ça que ça a si mal tourné. Tu avais besoin de la voler pour prouver au monde entier que tu étais capable toi aussi de venir mage, n'est-ce pas? Que tu serais la Vengard qui deviendrait mage et qui élèverait ta famille au rang au-dessus? Tu serais devenu chevalier ou garde, une de ces idées totalement stupides d'enfance. Idiote. Non je ne te parlais pas Taly, continue de trancher la gorge de ce pauvre type qui n'a rien demandé. Franchement, tu devrais porter quelque chose de moins salissant. Où en étais-je? Ah oui, le jour où tu as volé cette gemme. Qu'est-ce qu'il t'était passé par la tête? Probablement rien de plus que d'habitude. J'aurais dû y aller avec toi, peut-être... Peut-être que ça nous aurait tous sauvé. Après tout, c'est toi qui nous as tué Taly. En volant cette fichue gemme, tu nous as tous tué. Tu t'es fait prendre et la gemme, sa couleur Taly, ce n'était pas une bonne couleur. Pourquoi as-tu volé cette foutue gemme de cette couleur ?! Taly! Écoute-moi! Sale idiote!

La raison voyage

Ignore-moi. C'est peut-être mieux comme ça. Ce qu'il s'est passé ensuite, tu ne veux pas t'en souvenir non? Tu n'es pas sûre de ce qu'il s'est réellement passée cette journée-là. Tu as des souvenirs, qui s’interposent les uns aux autres et qui finissent par t'embrouiller. Tu ne sais même plus qui tu es cette journée-là alors comment pourrais-tu te souvenir qu'ils t'ont chassés et qu'ils ont mis le feu à la ferme. Tu étais maudite selon eux. La maudite Taly qui avait volé une gemme qui ne lui appartenait pas à une personne qui en avait sûrement plus besoin que toi. Tu dis qu'elle n'avait pas de couleur, mais en es-tu sûr? Tu as voulu voyager, loin de la couleur du feu, du champ de blé et du bleu azur. Tu voulais une pierre de cette couleur, d'un joli bleu comme celui du ciel. Tu es stupide Taly, elle n'était pas du tout bleue cette gemme. Ni rouge. Tu aimes bien cette couleur, non? Ta gemme avait une jolie couleur gris foncé. Je l'aimais bien cette couleur-là moi. Maintenant elle est toute violette. Je déteste cette couleur. Si cet homme ne t'avait pas recueillie, tu n'aurais pas voyagé loin de notre terre natale. Elle ne te manque pas notre maison? Nos parents me manquent à moi. Et ma vie aussi. Pourquoi a-t-il fallu que tu provoques la colère des autres en volant cette pierre qui ne t'appartenait pas? Et puis ce pouvoir... C'était un pouvoir des ténèbres, c'était évident pourtant. Ils nous ont accusés de te cacher, nous ont tous demandés encore et encore où tu étais. Tu nous as tué! Et tu as fuie. Tu fuies encore Taly, tes souvenirs sont là, il faudrait que tu commences à y croire un peu. Je suis là, je suis bien la preuve que tu es complètement cinglée et que tu as besoin de stabilité! Donc où en était-je? Ah oui, tu as suivi cet homme qui a pris pitié de toi. En réalité, je pense qu'il a simplement profité de toi, de ta faiblesse. Lui aussi il fuyait. Tu ne savais pas quoi, mais il fuyait le royaume et il est allé là où il ne fallait surtout pas aller. Pourquoi aller dans un lieu sombre, ténébreux et chaotique? Pour se cacher dans la masse de dément? Idiote, stupide! Je parle de l'idée Taly, continue ce que tu fais.

La raison corrompue

Tenvalted. Je déteste cet endroit. Tout y est bruyant, sombre, chaotique, il y a du sang, des ténèbres et surtout il y a toi. Toi qui approches à peine de l'âge adulte à cette époque. C'est cet homme qui t'y a amené et tu le regardes avec admiration, mais ce n'est pas de l'admiration que tu dois y voir, mais du dégoût. Ce n'est pas normal Taly, tu ne devrais pas aimer ce qu'il te montre, où il t'emmène, faire ce qu'il exige de toi. Peut-être que c'est cet endroit qui t’a transformé, mais c'était un peu rapide non? Es-tu sûre de ne pas avoir voulue tout ça? Meurtrière! Non Taly, regarde devant toi et continue à marcher. Les gens te regardent bizarre si tu parles toute seule. J'ai toujours détesté cet homme. Il a fui son royaume, notre royaume, pour venir se perdre dans les méandres des ténèbres. Et il t'a emmené, toi. Pourquoi devais-tu le suivre? Tout n'était peut-être qu'un malentendu. Tu ne sais plus, tu ne sais pas. Lui seul le sait, mais il ne te le dira pas. Ou peut-être te l'a-t-il déjà dit? Tu m'entends, mais tu ne m'écoutes pas. Parfois c'est peut-être la même chose avec lui. En grandissant, c'est ce qui est arrivé pourtant. Te souviens-tu de quand ta gemme a commencé à tourner violette? Non, moi non plus, car je ne regardais pas. Et tes souviens sont de plus en plus flous. Cet homme... Tu te souviens de son nom? Pourtant il n'est pas mort lui, il a juste vieilli. Il est assassin, comme toi maintenant et il tue pour se venger de son histoire. Il tue pour se rappeler peut-être aussi qu'il n'a nulle part où aller. Tu te souviens comme il semblait triste certains soirs? Pour ensuite te crier de continuer à t'entraîner. T'entraîner à devenir une arme mortelle. T'entraîner à utiliser ce pouvoir des ténèbres. T'entraîner dans le fond de la corruption. Cette époque des couleurs clairs et vives me manquent Taly. Tu me manques... Parfois. Mais ma mort m'empêche d'y toucher et je me colle à toi comme une sangsue. Tu m'as peut-être corrompue ma très chère sœur, mais moi je ne te laisserai pas oublier. Souviens-toi à jamais que tu nous as tué. Tout est ta faute! Et pourtant, je n'arrive même plus à t’atteindre vraiment. Tu as reporté ta faute sur les autres toute ta vie. Tu veux te venger de notre mort, disant que tu nous aimais. Tu dis encore et encore que ce sont eux qui ont mis le feu les coupables. En partie peut-être... Mais à la base, c'est ta faute! Ensuite, tu commences à en vouloir au monde entier, notre royaume même. Qu'il était beau... Mais toi tu l'oublies, tu n'as que de la haine, une haine qui te ronge l'esprit et gobe tous tes souvenirs heureux. Bientôt, tu ne pourras même plus agir correctement et pourtant tu t'accroches. Tu sens tes souvenirs te glisser des mains et pourtant réapparaître de temps en temps, mais tu ne leur fais plus confiance. Après tout, ils te montrent des choses dont tu n'es plus certaine. Était-ce vraiment comme ça à l'époque? Pourquoi vois-tu un ciel en feu? Pourquoi vois-tu nos parents furieux contre moi? Pourquoi t'imagines-tu parfois être celle qui n'a rien fait? Taly, tu me fais peur.

La raison qui corrompt

Vous vous êtes tous les deux engagés dans une guilde d'assassin. Tu étais adulte à l'époque, le suivant partout comme un petit chien. Un chien repoussant bien sûr, parce que comme ton esprit commençait à couler, ton corps aussi le faisait. Il se modifiait. Comme ton esprit qui commençait à se décolorer, ton corps a fait pareil et tu es devenu une vision repoussante. Mais lui, il disait que tu étais belle, que tu étais une vision d’outre-tombe, magnifique dans le meurtre et la violence. Une vision surréelle qui s'avançait avec le souvenir et les yeux vides pour aspirer l'âme des gens. Non Taly, c'est une image, tu n'aspires pas l'âme des gens, tu ne fais que les tuer. Fait attention, tu vas marcher sur un pied. Dégoûtant! Je parlais du pied Taly. C'était ton mentor, mais pas un amant, comme si tu ne savais pas ce que c'était homme ou à quoi cela servait. Un père? Non, tu en avais déjà un, pas besoin d'en avoir un deuxième. C'était une sorte de maître qui enseigne à son apprenti, mais la guilde s'en est chargé aussi. Mräk. Une guilde qui te ressemble. Ils veulent se venger, mais certains ne savent plus de quoi et ont l'esprit aussi dépourvu de logique que le tiens. Tu as grandi en faisant ce qu'on te disait, en gravissant les échelons, mais pas assez rapidement. Tu n'arrivais pas à le rattraper, cet homme qui semblait devenir une légende en lui-même. Une légende pour toi ou pour les autres? Oublie ma question et marche Taly. Puis tu t'es donné à corps et âmes à t'entraîner, à ne pas compter que sur ton pouvoir, à te pousser aussi physiquement que mentalement. Tu devais toi aussi devenir une légende. On a fini par t'appeler l'Ombre Rouge. Ça te va bien comme nom. Non, ce n'est pas seulement à cause de tes cheveux. Tu ne sembles pas vouloir te souvenir d'un moment de ta vie où tu as failli sombrer. Tu l'as oublié comme tu as oublié tes cornes. Taly, tu t'es investi dans les missions de mercenaires et d'assassin et tu as finalement pu suivre ton mentor jusqu'au haut des échelons, mais tu sembles parfois l'avoir oublié. Lui que tu admirais de proche, tu l'admires de loin, tu ne lui adresses plus la parole et pourtant tu vieillis encore. Taly! J'aurais pu vivre aussi jusqu'à cet âge et même plus! Arrête de jouer avec sa tête!

Quelle est la raison de Taly?

Mon histoire touche à sa fin. Tu ne l'écoutes pas, n'est-ce pas? Pourtant je te la répète encore et encore, c'est comme ça que tout s'est passé. Ton esprit s'est corrompu, ton âme aussi et je crois que moi aussi... Quand suis-je apparue Taly? Je n'étais pas là au début, c'est pour ça que je dois chercher dans tes souvenirs brisés. Je m'accroche à toi aussi par vengeance. Venge toi Taly, venge-moi et je me vengerai ensuite de toi. Je t'entraînerai dans les profondeurs de ta folie jusqu'à ce que tu puisses faire imploser le monde s'il le faut. Mais je t'aime Taly autant que je te déteste et je me réjouis de voir le reste de tes souvenirs disparaître. Pourquoi cours-tu Taly? Tu as peur du soleil? Tu as peur que ton mentor découvre à quel point tu es folle? Pourtant tu joues bien. Ça fait bien 31 ans que tu caches tes plus folles pensées, alors encore quelques années, ce n'est rien. Tu vas continuer à t'accrocher à tes souvenirs qui s'envolent et qui reviennent comme ils veulent et tu vas souffrir de faire souffrir. Mais est-ce que tu ressens seulement? Ces derniers temps, tu prends tous les contrats qui passent pour notre royaume. Tu as un plan en tête? Tu veux simplement faire le plus de massacre possible? Non, tu rêves de quelque chose. L'anéantissement de notre village et de notre royaume. Pourquoi le faire 15 ans plus tard? Parce que maintenant tu as une situation respectable? Que tu es devenu une sorte de légende au sein même de la guilde? Ou parce que tu sens en fait que ton esprit s'échappe de plus en plus? Dit moi Taly. Tu peux me parler non? Après tout, tu m'entends bien moi, ta chère sœur.

Qui Suis-je
  • Pseudo : Maryska
  • Âge: 23 ans.
  • Comment avez-vous connu le forum: Une certaine personne a bien insisté. Lana!
  • Qu'en pensez-vous: De quoi? De Lana? Une horrible personne qui attaque l'imagination créatrice des gens! Comment ça le forum? Bah il est cool! Enfin, le visuel est génial, le concept très intéressant et j'ai hâte de voir en rp même si certains détails devraient être peaufinés ou certaines informations plus pointées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 22/09/2018
Sam 22 Sep - 21:50




Tu es Validé !


Félicitations !


Bonsoir jolie petite ombre rouge ~

J'ai adoré cette plume et son histoire. Sentir sa folie par un point de vue externe qui raconte toute sa vie, ses crises... Brr.
Personnage super intéressant, fiche impeccable. Tu l'as deviné, c'est une validation.

Ravi de t'accueillir dans le royaume des fous, et puisses-tu ne jamais retrouver la raison.


L'aventure commence...


Tu peux faire une demande habitation Ici. Ensuite, si tu cherches un nouveau mentor (paix à son âme) ou partir à la recherche de nouvelles proies rendez-vous Ici pour faire une demande RP. Et ta fiche historique et liens se trouvera , histoire de te mettre à jour si tu le veux.
Enfin, si tu as un message important à faire passer, n'hésite pas à envoyer un corbeau voyageur pour prévenir les destinataires.

Aaah, encore une petite tâche. Si tu as le temps, penses à voter sur les top-sites, ils se trouvent sur la PA. Ça fait des reilings, des votes, et ça ramène des potes, quoi de mieux huhu.

Je te dis à très bientôt, ombre rouge !

Raïk Möriann




©️ By Halloween



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 21/06/2018
Page 1 sur 1

Sauter vers :