Final Fantasy Rebirth
Ouvrir


.
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lazarus Khem'Dell - Pour l'Impératrice ! | 100 %

 :: Les Droits de Passages :: Les Papiers d'Identités :: Acceptés
Dim 26 Aoû - 21:07
Lazarus
Khem'Dell
Identité
  • Surnom : Massue
  • Âge : 33 ans
  • Sexe : Masculin
  • Royaume : Remla
  • Rang au sein du royaume : Membre de la garde personnelle de l'Impératrice
  • Pouvoirs : Contrôle de la foudre
  • Couleur Gemme: Jaune
  • Avatar utilisé : Ragnar Lothbrok fanart - Vikings
Pouvoirs

Lazarus est capable de contrôler la foudre, dans une certaine mesure. Il peut l'utiliser et la manipuler à sa guise, mais il n'est pas encore très au point dans son domaine. Lors des bons jours, il peut l'utiliser pour faire fonctionner de gros comme de petits objets électroniques, il peut facilement faire circuler l'électricité en lui et ainsi l'utiliser comme un projectile, auquel il se plaît à donner la forme d'une lance en général. Mais lorsque tout va de travers, parce que ça peut arriver à tous le monde après tout, il a du mal à faire appel à son don et la foudre qu'il génère lui est difficilement contrôlable. Autant dire qu'il ne vaut mieux pas être dans les parages a ce moment la. C'est l'une des raisons qui font qu'il utilise peu son pouvoir. Et puis aussi, il cherche avant tout à montrer ce qu'il vaut au peuple qui l'a recueillis, les Remliens. Alors il a tendance à privilégier la force brute à la magie.

Caractère

Bourrus est l'un des meilleurs adjectifs pour qualifier Lazarus. Au premier abord, il paraît plutôt froid et abrupt. Le tact, ce n'est pas quelque chose qu'il maîtrise très bien, quant à mentir... Si il estime que c'est nécessaire alors il n'hésitera guère. Vous avez compris, ça y est...? Massue n'a que faire des regrets et des remords, en tant que membre de la garde personnelle de l'Impératrice, il a juré de se dévouer corps et âme à sa protection et il compte bien tenir sa parole, quitte à se faire détester d'elle-même. Il n'est pas là pour faire ami ami après tout, uniquement pour s'assurer que jamais elle ne tombera. Alors il laisse de côté tout ce qui est inutile et il joue les chiens de garde, mordant à sang tout ceux, malintentionnés, qui pourraient s'approcher d'un peu trop près de son Impératrice. Un molosse, un véritable cerbère, voilà ce qu'il est. Et fier de l'être, il ne s'en cache pas et assume même pleinement son caractère. Trop bien endoctriné, ou à la recherche d'un exutoire, certains disent que c'est là la manière qu'il a de prouver sa loyauté à ceux qui l'ont recueillis alors qu'il était encore bien jeune. D'autres diront qu'un tel dévouement cache forcément quelque chose et il faut bien le dire, en dehors des quelques femmes qui peuvent prétendre qu'il est un bon amant, jamais personne ne l'a vu en compagnie ou à la recherche d'une compagne près de laquelle passer ses jours. Jamais après tout de quelconques sentiments l'ont retenus au près d'une femme et puis... Soyons franc, c'est bien loin d'être sa priorité.

Lazarus n'existe que pour servir et protéger la grande Shai'Lin. Il se contente d'assurer ses besoins primaires, à savoir, se nourrir, dormir un peu, se laver et... Quelques besoins charnels qu'il assouvit au près de femmes qui trouvent en lui un certain charme... Exotique. Il fut l'amant de certaines femmes dont les maris ne réchauffaient que trop rarement la couche ou celui de celles qui n'avaient guère trouvés chaussures à leur pied mais toutes seront d'accord pour dire qu'il fait un très bon compagnon d'une nuit ou deux. En plus de quelques qualités physiques dont on ne saurait douter, c'est un homme extrêmement discret sur sa vie privée. Il n'aime pas parler de lui, de ses ressentis, et préfère que l'on pense qu'il est sans cœur plutôt que l'on fouine dans son passé à la recherche de quelques faiblesses qu'il sait avoir. Car, si Massue aime à faire croire que son cœur est aussi froid que la pierre, ce n'est pas franchement le cas. Sa mère notamment est l'une des preuves les plus flagrantes. Malgré son rôle de garde royale, il continue d'aller la voir très souvent et il s'en occupe avec la plus grande tendresse. Il possède aussi un superbe étalon, robuste, à la robe aussi sombre que les ténèbres dont il prend grand soin. En dehors de cela, ses relations se limitent bien souvent à ses collègues, aux servants et servantes du palais, et à l'Impératrice.

Par extension de son rôle, mais pas seulement, Lazarus voue une haine sans nom aux tenvaltiens qu'il sait responsable de sa situation actuelle. Qui d'autres, sinon eux, auraient pu faire preuve de tant de cruauté face à une famille sans défense ? Il se méfie d'eux comme la peste et fait tout pour les tenir éloigné du palais et de l'Impératrice. A contrario, et ce depuis ses six ans, il souhaite un jour voir ses détracteurs le retrouver, pour pouvoir les faire payer, et ainsi les massacrer à leur tour. Car si Massue ne fut choisis a sa sortie du camp d’entraînement, il est indéniable qu'aujourd'hui, ses qualités de guerrier aguerris font de lui le candidat idéal pour un garde royale. Maîtrisant avec force la massue, il est aussi bon avec une hache qu'un marteau de guerre. Les armes a plus longue portée ne sont clairement pas son fort, mais il se débrouille plutôt correctement au lancé de couteau. La rigueur et l'ardeur qu'il met à l'entraînement ainsi que sa soif d'apprendre font de lui l'un des hommes les plus doués de sa génération. Et c'est sans parler de son calme et de son intelligence, qui lui permettent de réfléchir en tout temps, de ne pas se montrer trop impulsif mais drôlement déterminé, presque... Buté.

Mais Lazarus n'est pas sans failles évidement. Depuis qu'on la retrouvé dans les grandes plaines de sable, il est hanté par de terribles et violents cauchemars qui l'arrachent au sommeil bien trop tôt et ce, presque toutes les nuits. La mort de ses proches est quelque chose qui l'a marqué et qui restera encré à tout jamais dans sa mémoire. Si il a choisis de ne pas en parler à son royaume d'adoption, c'est un événement qu'il n'est pourtant pas prêt d'oublier, l'horreur de la chose le poussant en dehors des bras de Morphée. Trempé, emmêlé avec ses draps... Et plus épuisé que jamais. Ainsi commence toutes ses journées.

Caractéristiques

Grand, bien bâtis. Autant dire que Lazarus a des épaules solides et souples à la fois. Plus d'un mètre quatre vingt pour une petite centaine de kilos de muscles. Une véritable machine de guerre qui a depuis su faire ses preuves à de nombreuses reprises, en témoigne les multiples cicatrices qui ornent son corps façonné par des années de combats. Sa peau, vaguement hâlée, reste plutôt claire pour quelqu'un qui parcourt le désert depuis des années.

Ses cheveux long atteignent le haut de son dos. Rasé de près sur les côtés, sa crinière est pourtant bien fournis, tout comme sa barbe qu'il taille régulièrement. Les pectoraux pleins, il arbore une espèce de tatouage tribal qui recouvre le côté droit de son buste. Son dos, quant à lui, porte la trace du supplice qu'il a vécu avant qu'on ne le retrouve alors qu'il n'avait que six ans. Fines et discrètes, il suffit pourtant d'effleurer sa peau pour comprendre ce qu'il a pu vivre à cette époque.

Son regard bleu azur est bien souvent ce que l'on remarque en premier chez lui. Mais plus intéressant encore, c'est le lacet de cuir qui se trouve autour de son cou. La gemme qui y est accroché, d'un jaune plutôt foncé, semble comme luire et ce, même dans les ténèbres les plus profondes.

Histoire
Le bien, le mal... L'homme n'est qu'un indissociable ensemble de gris.

La véritable histoire de Lazarus, elle commence il y a 27 longues années. Pour des raisons qu'on ne trouva jamais bon de donner à un enfant de six ans, une famille quitta son Royaume natal, choisissant volontairement de s'exiler loin de tout, loin du tumulte de la ville, loin des problèmes. A bord d'une caravane branlante, une femme et son mari, accompagnés de leur fille d'une dizaine d'années et de leur fils de six printemps, traversaient le désert. Après des jours, des semaines passés en dehors de toute civilisation, ils croisèrent le chemin de certaines personnes... Les mauvaises. En outre, ils firent face à une bande de criminels en cavale qui ne pu alors s'empêcher de profiter de cette occasion. Elle était bien trop belle. Ils ne firent preuve d'aucune pitié. Après avoir pillé les réserves de la petite famille, ils violèrent la femme, et la petite fille, inerte après cela, puis ils égorgèrent le père et la mère avant d'en rire. Et comme si ce n'était pas encore suffisant, ils lacérèrent le dos du petit à grand coup de ceinturon, le laissant pour mort. Et ils s'enfuirent. Meurtris, pleurant toutes les larmes de son corps, c'est dans un ultime élan de survie que le gamin se relèvera pour errer à travers les grandes étendues de sable. Pour seule richesse, il avait cette gemme qui lui servait de pendentif, pendue à un simple lacet de cuir. Nul ne sait combien de temps il pu survivre ainsi mais lorsqu'on le trouva, agonisant, il était aux portes de la mort. La soif, la faim, le sang... Lorsque les remliens le trouvèrent, lors d'une patrouille, il croyaient avoir à faire à un cadavre. Dont les lèvres s'animèrent mollement, réclamant un peu d'eau. On le ramena alors au Royaume des puissants guerriers et il ne fallut pas moins d'une semaine au petit Lazarus pour récupérer un peu de sa forme. Mais lorsqu'enfin il fut conscient, lorsqu'enfin il aurait pu aider ses sauveurs à comprendre ce qu'il s'était passé, il choisit au contraire de garder le silence le plus profond. Tant et si bien qu'on se demanda longtemps si il n'avait pas perdu sa faculté de parler, le pauvre...!

L'enfant qu'était alors Massue n'eut pas véritablement conscience de ce qui se jouait pour lui, mais de longues délibérations eurent lieu autour de sa petite personne. On se demanda ce qu'il faisait la, comment un pauvre gamin avait pu tenir seul dans le désert, avec de telles blessures, et qu'est ce qui avait pu les provoquer...? Certains firent même courir l'idée que tu n'étais qu'un espion, qu'un gosse qu'on avait élevé et éduqué pour attiser la pitié et ainsi mieux profiter des informations qu'un tel statut pourrait lui donner. De fausses rumeurs évidemment, rapidement étouffés par les plus pensants. Et parmi eux, il y avait un homme. Daggus. Daggus avait une femme. Mais pas d'enfants. Sa concubine ne pouvait malheureusement pas en concevoir alors quand son bourrin de compagnon se mit à couver le petit, elle vit en lui le bébé qu'elle ne pourrait jamais mettre au monde. Si au début il n'y avait rien d'officiel, Lazarus se mit rapidement à suivre Daggus comme un poussin accroché à sa mère. Il avait face à lui un modèle de réussite, un homme intelligent, bon, sévère mais tendre et affectueux dans des cadres plus privés. Il trouva en lui le père qu'il n'avait plus, et Daggus et sa femme purent enfin élever un fils.

Si l'acceptation du petit fut un peu difficile, et les débuts de ce dernier dans sa nouvelle vie un peu chaotique – ici, l'apprentissage de nouvelles coutumes, de nouvelles habitudes et tout un tas d'autres obstacles pour un môme de six ans - , l'homme qu'il devint se montra néanmoins très adapté à son environnement. Proche de sa famille d'adoption, il grandit et vécus comme n'importe quel enfant né à Remla. On lui appris ainsi l'histoire du Royaume et sa culture, si bien qu'il assimila toutes les informations qu'on voulait bien lui offrir. Curieux même, les fois où il s'enrichissait seul dans un recoin de la bibliothèque n'étaient pas rares. Mais ce qui l'intéressait bien davantage encore, ce fut les armes et la gloire que l'on pouvait en tirer. Une passion qu'il tira bien évidemment de Daggus, qui lui apprit les premiers rudiments du combat avant même qu'il n'atteigne ses seize ans, l'âge requit pour intégrer le camp d’entraînement réservé aux futurs membres de la garde royale. Alors, lorsqu'il put enfin y prétendre, autant dire qu'il avait un brin d'avance sur les autres. Ce ne fut pas facile pourtant, loin de là même. Les entraînements étaient long, de plus en plus compliqués. On évaluait autant la force, que l'intelligence et le courage. Se hisser parmi les meilleurs demandant beaucoup d'efforts et de sacrifices mais quand vint cet instant, le jeune guerrier qu'était devenu Lazarus n'avait pas d'égal au maniement de la massue parmi les jeunes recrues. Il avait également su s'imposer comme un bon leader quand était venu le moment, et profiter de ces deux longues années pour perfectionner lui-même sa magie. Pourtant... Pourtant, au moment où l'Impératrice fit son choix parmi eux, elle trouva en Lazarus quelque chose qui l'empêcha d'arrêter son choix sur sa personne. Elle vit en son cœur cette partie de son âme qu'il avait entièrement dédié à sa vengeance. Ce sentiment de haine profond qu'il avait cultivé depuis sa sixième année quand, impuissant, il avait assisté à l'humiliation, puis l’exécution de sa famille.

Pas un garde royale donc, mais un très bon soldat néanmoins. Le poste obtenu n'était pas aussi gratifiant qu'il le souhaitait mais il avait un avantage certain : il lui offrait une plus grande liberté pour ses propres objectifs. Objectifs qui d'ailleurs, restèrent longtemps non comblés. L'occasion ne se présenta qu'un peu moins de cinq ans plus tard. On attenta à la vie de l'Impératrice et de sa première fille. Le palais était en feu et le peuple fuyait. La ville était devenu un véritable chaos et les guerriers, bien que rudement entraînés pour la plupart, n'avaient aucune emprise sur les événements. Lazarus et certains de ses camarades furent partis de ceux qu'on envoya à la poursuite des criminels. Or, l'un d'entre eux lui fut terriblement familier. Un instant, quand son visage lui apparut alors qu'il le maîtrisait, il revit ses traits se déformer alors qu'il souillait l'adorable petite fille qu'était sa sœur à l'époque. Alors, sans pitié aucune, sa massue s’abattit à de nombreuses reprises. Autant dire qu'il ne restait plus grand chose lorsqu'enfin il reprit conscience de ses actes, si ce n'est une infâme bouillie de sang et de cervelle. Un instant, sa soif de vengeance fut comblée... Mais le soulagement fut de courte durée quand il apprit, quelques heures plus tard, que celui qui fut son père d'adoption avait perdu la vie lors de l'incendie. Sa mère fut inconsolable. Et si, au camp d’entraînement, on lui avait bien appris qu'un garde royale se devait de se dévouer corps et âme à son Impératrice, l'annonce fut difficile à encaisser. Et ce fut pire encore quand, après son couronnement, la toute nouvelle Impératrice lui confia un poste dans sa garde rapprochée.

Il avait alors vingt deux ans et quelques mois. Aujourd'hui, il en a trente trois. Cela fait un peu plus de dix ans maintenant qu'il est au service de l'Impératrice. Qu'il s'y dévoue, corps et âme. Enfin, surtout âme, le corps ayant ses raisons que seul la raison ignore... N'est ce pas...?

Qui Suis-je
  • Pseudo : Darkiki
  • Âge: 24 ans.
  • Comment avez-vous connu le forum: Par sa fonda !
  • Qu'en pensez-vous: C'est du très beau travail, très réussis ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 26/08/2018
Dim 26 Aoû - 23:07
RAGNAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAR !!

Hum hum pardon un peu de tenue u_u

Bienvenue sur le forum o/

J'ai hâte de lire ce que tu vas faire du petiot *^*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 10/08/2018
Lun 27 Aoû - 16:01
Hé hé hé ! Merci bien Very Happy

Je viens de finir ma fiche alors... J'espère qu'elle conviendra What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 26/08/2018
Mar 28 Aoû - 0:40




Tu es Validé !


Bravo! !


Fiche agréable à lire et honnêtement? J'adoooooooooore déjà Lazarus!!!!  * o * Il va en baver hehehe mais j'ai hâte de voir ce qu'il va devenir en rp  What a Face


Mais que faire maintenant!!


Hé bien maintenant Lazarus Khem'Dell tu vas pouvoir demander un toit afin de ne pas rester au froid. Puis si jamais tu veux faire des rencontres, tu pourras demander un rp pour te faire des amis ou des ennemis. D'ailleurs, n'oublie pas de les recenser! afin de ne jamais les oublier. Bien sûr, cela est facultatif. C'est simplement pour t'aider! De plus, si jamais tu as un message important à faire passer, n'hésite pas à envoyer un corbeau voyageur pour prévenir les destinataires.

Et surtout, n'oublie pas d'aller voter régulièrement sur les tops sites (se trouvant sur la PA) pour avoir des récompenses!!! Tu pourras également venir nous rejoindre sur le discord du forum, les liens se trouvant dans la barre de navigation et dans la PA!

Sur ce, amuse-toi bien parmi nous o/

@Shai'Lin




©️ By Halloween



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 10/08/2018
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :